Spotted: Miss Cancan

Bonjour les Readers!
Je vous présente aujourd'hui une nouvelle boutique en région liégeoise. J'adore les boutiques du centre ville de Liège, mais de temps en temps ça fait du bien aussi d'élargir son horizon et de visiter des petites boutiques hors de ma zone de confort. J'ai toujours aimé me déplacer pour une boutique spéciale, que j'affectionne, (en son temps mes favoris étaient Dawance et Coté Rue à Heusy) et Miss Cancan en vaut le détour!

Vêtements pour dames, bijoux, meubles, bougies, parfums, artisanat local… Au coeur de Fléron (Liège), Miss Cancan et son équipe vous servent du ‘chic et pas snob’ du meilleur goût. La petite jupe Lucy Paris so sexy, le dernier top Bérénice, le sac Supertrash, le fauteuil vintage… on partirait bien avec tout le magasin, y compris la déco.
Ça tombe bien : tout est à vendre !

Vous serez accueillie par Catherine, la chaleureuse proprio :
"Miss Cancan, c’est la rencontre de toutes mes passions. La mode, la déco d’intérieur, les parfums, l’art (j’expose des artistes locaux). Et bien-sûr, les rencontres. Dans cet esprit, je propose des séances de shopping privées entre copines. Les clientes adorent et moi aussi !"

Caroline, de Bruxelles, a visité la boutique. Elle est ravie: "L’ambiance est géniale et la déco à couper le souffle. Les prix sont tout à fait abordables et j’ai adoré les fringues. Je n’habite pas la région, mais je reviendrai, c’est certain !"

Incroyable mais vrai, Miss Cancan allie choix, qualité, sourire et authenticité.
Miss Cancan présente des collections de vêtements pour femmes à faire pâlir les grandes boutiques de mode. Vous craquerez pour les très prisés Lucy Paris, Bérénice, Supertrash, Ash, Heartless jeans, Reiko, 0105ou encore American Vintage.

Cette boutique est vraiment top! Je m'y suis sentie tout de suite à l'aise. Les vêtements sont très bien choisis, et rien que la décoration est une aubaine pour les yeux.


Avenue des Martyrs 115,
Fléron

A très bientôt mes Readers!

Bisous,
Ann

Photos par Manon Malaise (cliquez ici)



2 commentaires: